Plein ecran

Deux clandestins cambrioleurs relâchés après leur garde-à-vue

Jan
2013

Il est 0 h 30 dans la nuit de dimanche à lundi quand un témoin, quartier de la gare de Valence-ville, donne l’alerte. Depuis sa fenêtre, il observe trois individus en train de “vider” une habitation. Sous les bras des cambrioleurs, tous les objets de valeur se trouvant dans la maison : appareil photo, ordinateur…

Rapidement sur les lieux, une patrouille de police repère un individu au comportement suspect.

L’homme tente de prendre la fuite avant de se cacher sous une voiture en stationnement. Il s’accroche quelques instants au pot d’échappement avant de finalement être interpellé. Âgé de 22 ans, il est aussitôt placé en garde à vue.

Une heure plus tard, c’est une patrouille de la brigade anti-criminalité (Bac) qui, suite au signalement donné par le témoin du cambriolage, interpelle un individu sur le même secteur. Âgé de 27 ans, il est également placé en garde à vue.

Remis hier soir en liberté, les deux individus, deux étrangers en situation irrégulière, font l’objet d’une Convocation par officier de police judiciaire (COPJ) devant le tribunal correctionnel de Valence au mois de février.

Le Dauphiné Libéré