Plein ecran

Ecole primaire : Maîtrise de l’orthographe, un défi en héritage

Déc
2012

En accordant, avec la réforme à venir, la priorité à l’école primaire, le gouvernement souhaite notamment mettre l’accent sur la maîtrise de l’écrit. Plusieurs travaux scientifiques montrent en effet que le niveau des Français en orthographe a chuté au cours des dernières décennies. Un recul qui va de pair avec celui des compétences en lecture, attesté tout récemment par l’étude internationale Pirls.

Si beaucoup voient dans la maîtrise de l’orthographe un défi pour les futures générations, c’est aussi qu’elle est étroitement liée à la politesse, comme le note la sociologue Dominique Picard (Auteur de Politesse, savoir-vivre et relations sociales).

Alors que 15 à 20% des élèves quittent aujourd’hui le CM2 avec des lacunes en français et en mathématiques, la maîtrise de l’écrit doit constituer une priorité.

«On peut le regretter, lorsqu’il s’agit uniquement de se distinguer des personnes appartenant à des classes supposées inférieures ou de s’adapter aux codes d’un autre groupe lorsque l’on cherche à s’élever dans la société. Mais le respect des règles orthographiques est aussi, dans une large mesure, la marque d’un respect témoigné à notre interlocuteur. Faisons un parallèle avec l’apparence physique. Quand on reçoit un invité, on ne doit pas forcément enfiler un smoking, mais on doit au moins porter des habits propres. Quand on écrit à quelqu’un, on ne doit pas forcément avoir le talent d’un Bernard Pivot, mais la moindre des choses est de se relire avant d’envoyer son courrier», estime Dominique Picard. […]

La Croix