Plein ecran

Le Mans : «On ne peut pas travailler quand on se fait étrangler par des élèves»

Déc
2012

« Nous sommes très inquiets de la tournure que prend le collège. » Devant Anne-Frank lundi soir, ils étaient une quinzaine de parents à manifester à l’appel de la FCPE et à dire leur inquiétude, avec beaucoup de colère.

La souffrance est visible. Les professeurs témoignent de leur « peur de la violence. « On ne peut pas travailler quand on se fait étrangler par des élèves. Nous restons dans le dialogue avec les élèves, nous faisons notre travail. Mais nous ne pouvons pas accepter certains actes de violence très graves. » Un phénomène qui se serait aggravé depuis l’an passé.

Lire l’article