Avignon. Les commerçants se payent des agents de sécurité

En ces périodes de fin d’année, les commerçants sont d’autant plus vigilants sur leur sécurité. Ceux de l’association Veroncelli (150 adhérents) se sont mobilisés pour se payer leur propre sécurité ! Depuis le 11 décembre jusqu’à la veille de Noël, deux agents de sécurité privée ont été embauchés pour patrouiller à vélo dans le secteur de l’asso. Ils espèrent que cette présence sera dissuasive, notamment le soir quand ils ferment boutique.

 » Ce sont les commerçants qui m’en ont fait la demande, explique Jean-Pierre Bellucci, le président de la structure, car ils en ont assez de devoir faire face régulièrement à des incivilités et des vols. C’est un service premium en quelque sorte, en plus des patrouilles de police. Et grâce à leur vélo (ndlr, payés par l’association), ils peuvent intervenir rapidement en cas de problème, et en toute discrétion. » Une opération qui a un coût, 3 000 euros, que la structure assume.

Ce que confirme par exemple Sonia Le Clorennec, responsable de la boutique Gérard Darel, rue Joseph-Vernet. « Les patrouilles de police c’est bien mais on les voit surtout le samedi. Ces deux agents sont là tous les jours, et qu’ils peuvent arriver vite au cas où, même si on espère ne pas avoir à faire à eux ! » Même discours à la bijouterie Doux, rue Saint-Agricol, « c’est une sécurité supplémentaire à notre propre système, ce qui n’est pas négligeable. »

(…) Le Dauphiné

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Commentaires (6)