« La Chronique d’Eric Zemmour » : Valls, le faux dur