La crainte d’évangélisation des enfants marocains

Si le Maroc autorise des familles non musulmanes à adopter des orphelins marocains, 30.000 enfants risquent d’être évangélisés dans les 20 prochaines années, d’après le ministre de la Justice Mustapha Ramid.

La Kafala, régime d’adoption en vigueur au Maroc, permet à des familles non musulmanes d’adopter des enfants marocains.

Toutefois, sur un plan pratique, les étrangers ne sont pas autorisés à adopter des enfants marocains, ou tout au moins n’ont pas la priorité. De nombreuses demandes d’adoption d’étrangers sont rejetées par les autorités marocaines.

La raison principale de ces rejets est la religion puisque, selon le ministre, la majorité des enfants adoptés par des non musulmans seraient poussés vers le christianisme.

Interpellé récemment à ce propos par des Espagnols dont les demandes d’adoption avaient été rejetées, Mustapha Ramid avait alors affirmé qu’il ne pouvait intervenir, en tant que ministre de la Justice, dans les jugements prononcés dans les affaires d’adoption.

Au Maroc, près de 5000 enfants sont abandonnés par an, mais seulement 2500 de demandes d’adoption provenant aussi bien de familles marocaines qu’étrangères.

Bladi

Commentaires (34)