Plein ecran

L’imam pro-jihad de la mosquée Omar (Paris XIe) expulsé vers la Tunisie (+vidéo) (MàJ)

Oct
2012

Addendum : « des allégations fantaisistes » selon l’avocat de l’imam

[…] Mais pour Me Salah Djemaï, son avocat, il s’agit « d’allégations totalement fantaisistes », a-t-il assuré sur Europe1.

« Je demande au ministre d’apporter la preuve de tout ce qui est contenu dans cet arrêté d’expulsion. C’est une affaire inventée de toutes pièces, c’est bidon. Mon client est un homme qui est ici depuis près de soixante ans, donc je dirais que M. Hammami (l’imam) est plus Français que M. Valls ! C’est un monsieur qui, au travers de son association, œuvre pour le rapprochement des religions donc ce n’est pas du tout le mauvais canard qu’est en train de dépeindre M. le ministre de l’Intérieur », a-t-il déploré.

Europe 1

______________________________________


(Prière de rue devant la mosquée Omar, rue Jean-Pierre Timbaud)

L’imam tunisien Mohammed Hammami, qui officiait à Paris, a été expulsé aujourd’hui du territoire français pour avoir « valorisé le jihad violent, proféré des propos antisémites et justifié le recours à la violence » contre les femmes, a annoncé le ministère de l’Intérieur.

« En application d’un arrêté du 8 octobre 2012, l’imam Mohamed Hammami, qui était le responsable religieux de la Mosquée Omar, située dans le XIe arrondissement de Paris, a fait l’objet, aujourd’hui 31 octobre, d’une mesure d’expulsion du territoire français. Il a été éloigné vers la Tunisie, pays dont il est ressortissant », indique un communiqué soulignant que « les faits qui lui sont reprochés sont particulièrement graves ».

« Lors de ses prêches », souligne le ministère, l’imam « a tenu des propos ouvertement hostiles envers les valeurs de la République. Il a valorisé le jihad violent, proféré des propos antisémites et justifié le recours à la violence et aux châtiments corporels contre les femmes ». « Ces provocations, délibérées, répétées et inacceptables à la discrimination et à la violence constituaient une menace pour la société française et pour sa sécurité », estime le ministère, en assurant que « la République restera inflexible envers ceux qui tiennent des propos de haine ». […]

Le Figaro

Reportage de juillet 2012 sur la mosquée Omar (Paris XIe)

France : Les socialistes veulent enrayer la chute du nombre de naturalisations
Foyers saturés : Les SDF changent de visages

Commentaires

X
Accueil
Menu