Plein ecran

Italie : Des « réfugiés » nord-africains rançonnent une petite ville

Oct
2012

Pourquoi changer une tactique qui marche ? Il y a un mois, une centaine d’immigrés nord-africains, hébergés à l’hôtel dans la petite ville de San Giovanni Incarico (région du Latium), « en attente du statut de réfugiés politiques », avaient occupé la mairie pour exiger de toucher une allocation journalière.

Le maire, Antonio Salvati, avait vainement tenté de leur expliquer qu’une allocation n’était pas prévue pour eux, puisqu’ils sont déjà intégralement pris en charge (logement, repas, vêtements, service de blanchisserie, tout cela payé par le contribuable italien). Les immigrés n’avaient rien voulu entendre et avaient édifié une barricade devant la mairie en arrachant les grilles des bouches d’égout. Lire la suite sur Novopress