Plein ecran

Jean-Pierre Kucheida (PS) en garde à vue (MàJ)

Oct
2012

Le maire de Liévin, député sortant, est arrivé peu avant 9 heures au commissariat de Douai où il s’est vu signifier sa garde à vue ainsi que celle de sa fille, Marie.

La justice s’interroge sur les prestations de «Maryka» – nom d’artiste de Marie Kucheida – pour la Soginorpa, organisme gérant des logements sociaux dirigé par son père jusqu’au printemps dernier. Le bailleur social a notamment financé, via une association, une exposition photos signée de la jeune femme, facturée 12.000 euros.

Le Figaro

Le maire de Liévin doit être entendu notamment sur l’utilisation qu’il a faite d’une carte de crédit au nom de la Soginorpa, le bailleur social qui gère l’ex-patrimoine des Houillères, dont il a longtemps été le dirigeant.

C’est au nom de cet organisme qu’ont été dénoncées au procureur de Douai des dépenses étonnantes, comme des achats à l’étranger, à l’autre bout de la France, ou des repas dans divers restaurants renommés.

Après avoir plaidé la confusion entre plusieurs instruments de paiement et assuré qu’il rembourserait toutes les sommes litigieuses, Jean-Pierre Kucheida, qui n’est plus aujourd’hui dirigeant de la Soginorpa, affirme que toutes ces dépenses étaient légitimes et dans le cadre de sa mission et qu’il peut le démontrer aux enquêteurs. Il a toute la journée devant lui pour cela. Et même vingt-quatre heures de plus, s’il le faut.

La Voix du Nord

John Law et la bulle du Mississippi : L’illusion de la monnaie papier
BVoltaire : "En finir avec le droit du sol ?" (Robert Ménard)

Commentaires

Accueil
Menu
X