« Pour certains Français, dits « de souche », le « vivre ensemble » est même devenu impossible »

Oct
2012

Niqab, affaire Merah, terrorisme, révoltes islamistes, appels au djihad… Chaque semaine et depuis des années, l’islam fait la Une des médias. Les événements auxquels la religion musulmane est associée renvoient souvent à une atmosphère de violence. Réelle dans certains cas, mais loin d’être absolue.

En 2011, 40% des Français considéraient l’islam comme « une menace« . Et 76% des personnes interrogées estimaient que la religion musulmane « progresse trop en France ».

Tandis que l’Hexagone compte la communauté musulmane la plus importante d’Europe – 5 millions de personnes dont la moitié est française – il convient de s’interroger sur cet « islam » qui fait régulièrement les choux gras de la presse et des JT. Car, à force de surenchère médiatique, les raccourcis sont vite arrivés. Et pour certains Français, dits « de souche », le « vivre ensemble » est même devenu impossible.

Dans certains quartiers populaires, où de nombreuses familles d’origine musulmane vivent, et où le repli communautaire entraîne souvent un retour à la religion, la cohabitation entre musulmans et Français de souche semble parfois difficile (…)

Menly