Article anti-Fdesouche : Pris en flagrant délit de manipulation, Nathalie Balsan-Duverneuil (Nath Sakura) du Midi Libre change de version

Virage d’opinion : Témoignez

Addendum 21H : BFMTV et Francetvinfo reprennent « l’information » du Midi Libre

Addendum :

- Le Midi Libre vient de retirer le passage mettant en cause Fdesouche.com (capture d’écran)…

- Le nom de l’auteur de l’article, le « journaliste » militant FDG Nathalie Balsan-Duverneuil, a été effacé par Le Midi Libre et ses tweets compromettants ont été effacés.

- Les commentaires ont été fermés par Le Midi Libre et plusieurs ont été effacés.

_______________________________

Alors que la mouvance islamiste radicale fait la une des médias et que l’actualité nous donne plus que jamais raison, le Midi Libre allume un contre-feu visant à détourner l’attention de ses lecteurs.

C’est le journaliste militant LGBT et mélenchoniste Nathalie Balsan-Duverneuil qui s’est chargé de l’opération.

En ce qui nous concerne, nous n’avons jamais entendu parler de ce Damien. D’ailleurs, il dit avoir milité à une époque à laquelle notre site était animé par une équipe très réduite et possédait un lectorat très confidentiel. Or, son profil ne correspond à aucun membre passé ou présent de notre équipe.

__________________________________________________

Damien (1) a été, pendant quatre ans, membre d’une petite organisation politique d’extrême-droite proche du Bloc Identitaire. Originaire d’un petit village dans l’Aude, il a côtoyé pendant une dizaine d’années un groupe de militants de la région dont le but était de « réveiller les consciences nationales » comme il le dit, en agissant principalement sur internet. Rangé des voitures, il a souhaité témoigner de cette période de sa vie et de ses dérives.

Moi et les autres on s’est laissé avoir. Il n’y avait pas de travail dans le village, on était désoeuvré, on avait l’impression d’être inutile et rejetés par la société. D’ailleurs il ne se passait jamais rien chez nous en terme de délinquance, et les seuls étrangers étaient les fils de réfugiés espagnols.

Avec le recul, je sais maintenant que le problème de la délinquance est lié à la pauvreté de certaines populations, et pas à leur origine ethnique, mais pour un rural comme je l’étais à l’époque les choses étaient différentes. Je réagissais avec mes tripes pas avec ma tête.

(….) Fdesouche.com, le principal blog d’information de l’extrême-droite sur internet nous donne illustration de ces méthodes.

(…) Mais la sélection de leurs sources est évidemment très orientée et tend à mettre en avant un phénomène au détriment de tous les autres, en liant l’immigration à l’islam et à l’insécurité.

(…) Un dernier refuge où sait les trouver l’ultra-droite pour servir ses desseins…

Le Midi Libre

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Commentaires (253)