Perpignan: Les proches d’un jeune détenu attaquent le palais de justice

Journée noire hier pour le tribunal de Perpignan. Alors que l’on apprenait que le projet de construction de la nouvelle cité judiciaire était abandonné, au même moment un groupe de jeunes attaquait le palais de justice et commettait des dégradations, ajoutant encore à la vétusté du bâtiment.

Dans l’après-midi, une trentaine de parents et amis s’étaient rassemblés quai Delâtre-de-Tassigny afin d’attendre un jeune homme, récemment arrêté dans le cadre d’une enquête pour trafic de stupéfiants menée par la police judiciaire, à sa sortie de déferrement. Or, certains de ses proches, tenus à distance par la police, étaient pourtant déterminés à l’approcher avant son transfert pour la prison.

Au point de donner subitement l’assaut, de tenter d’extirper leur « copain » du fourgon cellulaire tout en menaçant les forces de l’ordre de mort et en s’en prenant au portail du tribunal.

Le battant, selon les témoins, a été cassé à coups de pierre et de pied, prenant au piège les véhicules des magistrats et empêchant toute escorte d’entrer ou sortir.

Les assaillants ont vite été repoussés tandis que débutait un long face à face silencieux entre les policiers occupés à garder l’accès fracturé au tribunal et, de l’autre côté de la rue, les jeunes dans l’attente de l’apparition du mis en cause. Il n’en fut rien. L’intéressé a vraisemblablement été extrait par une porte dérobée. De fait, les amis, perdant patience, se sont peu à peu dispersés vers 18 h. [...]

L’Indépendant
(Merci à Dolmen)

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Commentaires (33)