Plein ecran

Tunisie : Un élu (PS) français agressé à Bizerte (màj)

Août
2012

Addendum 23/08/2012

Des auditeurs d’origine maghrébine réagissent à l’agression du député PS en Tunisie.

« L’islam, c’est une religion de partage, d’amour et de paix. […] Ça va stigmatiser encore les musulmans et on va toujours nous montrer du doigt en disant : « C’est toujours les mêmes ! »  » – Rachid

« Ce n’est pas le seul cas. […] On a un citoyen de Sidi Bouzid qui est dans le coma depuis 15 jours. Il a reçu 15 coups de couteau car il ne faisait pas carême ! » – Issam

 

________________________________

Jamel Gharbi, un élu socialiste du conseil régional des Pays de la Loire a été roué de coups à Bizerte, en Tunisie…

http://img4.imageshack.us/img4/1943/20120822140331news1.jpg

Originaire de Bizerte, en Tunisie, Jamel Gharbi, un socialiste élu dans la Sarthe et chargé de mission au Mans a porté plainte contre des individus qui l’auraient agressé. Selon l’AFP, l’élu aurait été pris à partie par des salafistes dans la nuit de jeudi 16 août. Ces derniers auraient critiqué les tenues trop légères de sa fille et de sa femme.

Jamel Gharbi raconte qu’une cinquantaine de salafistes ont agressé verbalement sa femme et sa fille. Il aurait crié à sa famille de s’enfuir et aurait été frappé avec des matraques et des gourdins.

Ce Français d’origine tunisienne de 62 ans, en vacances à Bizerte, assure que personne ne l’a secouru. «Je n’ai dû mon salut qu’au fait que j’ai réussi à m’enfuir. Si j’étais tombé à terre, ils m’auraient lynché», confie-t-il à l’AFP.

Emotion du maire de Paris

 Le maire de Paris, Bertrand Delanoë (PS), qui a grandi à Bizerte et passe régulièrement ses vacances en Tunisie, s’est ému d’une telle nouvelle. (…)

20 minutes

Les syndicats plaident pour « une politique de régulation du loup »
Où va l'argent destiné aux Roms ?

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu