Plein ecran

Converti à l’islam, Mister Gay Danemark veut montrer qu’on peut être «homo et musulman»

Août
2012

Elu le 16 août dernier, Michael Sinan s’est défini comme un «musulman moderne». Il explique les raisons qui l’ont motivé à se convertir, et ses combats contre l’extrémisme, et les préjugés.

C’est par un numéro de danse du ventre que Michael Sinan, 34 ans, a séduit les juges du concours Mr Gay Danemark, le 16 août. Une compétition qui, cette année, a fait beaucoup de bruit, car pour la première fois dans l’histoire du concours, c’est un musulman qui a http://img23.imageshack.us/img23/4653/mrdn20122.jpgremporté le titre. Interrogé sur ses motivations, le jeune homme a assuré devant le public réuni sur la Place de la Mairie à Copenhague, qu’il voulait montrer qu’il était possible aujourd’hui d’être «gay et musulman» et qu’il comptait bien utiliser son titre pour le faire savoir.

«Très attiré par les religions»

Né dans une famille danoise traditionnelle, Michael Sinan s’est converti à dix ans. «J’avais beaucoup de copains musulmans. Quand j’étais chez eux, je me sentais chez moi. Mes parents sont athées. J’étais très attiré par les religions. Ils m’ont laissé choisir.» Le garçon opte pour l’islam, «la seule religion qui se consacre 100% à Dieu».

Il ne fréquente aucune mosquée au Danemark, y trouvant souvent le temps des prêches trop agressif. Il prie seul, chez lui, sauf quand il est en Turquie, où l’ambiance dit-il, lui convient beaucoup mieux. (…)

Têtu

Mur de commentaires : nouvelle fonctionnalité + sondage
Jérusalem, "scène de violence ordinaire anti-arabe"

Commentaires

X
Accueil
Menu