Afrique du Sud : “ Les métis se perçoivent comme coincés entre les Blancs et les Noirs ”

[extraits d'un article du journal La Croix]

Afrique du Sud. Dix-huit ans après les premières élections multiraciales, beaucoup de métis pensent qu’ils ont été lésés dans la nouvelle donne. Pour eux, les Noirs ont raflé tous les bénéfices des politiques de discrimination positive.(…)

L’an dernier, Jimmy Manyi, porte-parole du gouvernement, a déclenché une polémique en suggérant que les métis, en « surnombre » dans la province du Cap-Occidental, « devraient être répartis dans l’ensemble du pays ». (…)

Sur fond de chômage et de manque de logement, la tension prospère. Des affrontements ont opposé des métis aux Noirs à Grabouw. (…)

« Grandir métisse, cela voulait dire que j’étais non seulement pas blanche, mais moins que blanche, non seulement pas noire mais mieux que noire », se souvient Zimitri.

>> Lire l’article

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Commentaires (90)