Plein ecran

Argenteuil : «Ces serviettes bafouent les symboles de l’Algérie»

Juil
2012

Mouffok Badaoui, le président d’une association d’Argenteuil, réclame le retrait de la vente sur le marché Héloïse de serviettes de bain qui représentent le drapeau algérien.

La réglementation ne prévoit pas grand-chose à ce sujet, convient Christophe Launay, l’avocat de la Sdae. Mais dans cette ville où vivent 20000 Algériens et Français d’origine algérienne, nous voulons éviter des troubles à l’ordre public, d’où cette requête. Christophe Launay, avocat de la Sdae

L’affaire n’a rien d’une plaisanterie. A Argenteuil, un commerçant du marché Héloïse suscite la polémique parce qu’il vend de serviettes de bain aux couleurs du drapeau Algérien. Hier matin, à l’heure du marché, le sujet suscitait le débat. «Ces serviettes bafouent les symboles de l’Algérie», s’exaspère Mouffok Badaoui, président de l’association argenteuillaise Sdae (Syndicat de défense des Algériens en Europe).

Devant le stand du jeune vendeur où s’étalent les serviettes, Mouffok Badaoui ne cache pas sa colère. «Pour 3 € on peut s’essuyer les pieds sur les valeurs d’un pays. Des hommes sont morts pour ce drapeau !» peste-t-il en direction du commerçant, qui refuse de répondre aux propos du retraité. «C’est n’importe quoi, je ne fais que mon travail, lâche-t-il, désabusé, entre deux clients. On vient m’embêter avec ça… Ce ne sont que des serviettes.» […]

«Il s’agit d’un sujet particulièrement sensible et ce, d’autant plus en cette année 2012 qui a marqué le 5 juillet dernier le cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie» convient Christophe Launay, l’avocat de la Sdae.

Le Parisien (Merci à DANY)

La gauche radicale allemande contre la circoncision religieuse ; le Gouvernement et l'Ordre des médecins pour
Rép. dominicaine: 2 Françaises en prison

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu