Le Front de gauche va constituer un groupe à l’Assemblée avec des députés d’Outre-mer

Juin
2012

Les dix députés du Front de gauche vont constituer un groupe avec des élus d’outremer, a annoncé mardi le député communiste du Puy-de-Dôme André Chassaigne, qui devrait le présider.

Le renfort de députés ultramarins permet ainsi de franchir la barre des 15 députés nécessaire pour constituer un groupe, et « d’être tout de suite opérationnel », a expliqué André Chassaigne.

BFMTV

Pour information : Un groupe à l’Assemblée, clé de la visibilité politique

[...]
Des avantages matériels. Les groupes bénéficient d’une enveloppe financière, en fonction de leur effectif, ce qui se traduit en moyens matériels (bureaux, salles de réunion) et humains. Des chargés de mission – qui s’ajoutent aux assistants des députés – aident ainsi à gérer le suivi des travaux en commission et à mutualiser les tâches comme les argumentaires sur les textes de loi.

Des avantages politiques. Les postes de responsabilité (bureau de l’Assemblée nationale, bureaux des commissions), les sièges en commission, les places dans l’Hémicycle et les temps de parole sont répartis proportionnellement au nombre total de sièges que les groupes détiennent.

Les présidents de groupe ont, eux, une capacité d’expression importante puisqu’ils sont membres de droit de la Conférence des présidents, qui fixe l’ordre du jour, organise les séances de questions au gouvernement, etc. Les présidents de groupe peuvent demander un scrutin public, une suspension de séance ou la création d’une commission spéciale. Une fois par mois, tout groupe peut disposer d’une journée pour défendre ses propositions de loi.

Des avantages électoraux. Le Code électoral prévoit que lors des législatives la répartition du temps d’antenne sur les chaînes publiques s’effectue par accord entre les présidents des groupes. [...]