Lille. Iliass danse bizarrement dans le métro et déleste ceux qui le regardent

Juin
2012

C’est une forme de vol par ruse de plus en plus employée. Un coup presque imparable. Heureusement, les caméras sont là. Mardi, dans la station de métro Lille Flandres, un jeune homme un peu agité mais si sympathique esquisse quelques pas de danse avec les voyageurs qui, dans les couloirs, passent par là. Celui qui, grognon, refuse cette danse exotique semble un malotru. En revanche, celui qui accepte la plaisanterie se trouve rapidement et discrètement délesté de quelques-unes de ses richesses. L’agression et le vol restent invisibles. Et, souvent, le volé ne s’en aperçoit que tardivement.

Mais là, la victime qui se précipite au poste de surveillance est certaine qu’à la faveur de ces quelques pas de danse, on lui a piqué une chaîne et un pendentif. Les caméras de surveillance consultées rapidement ont fait presque tout le boulot : on voit bien le vol et on distingue aisément les traits d’Iliass El Boudaafi, un Roubaisien de 19 ans. Lequel est interpellé le lendemain. « J’étais tellement ivre que j’ai perdu la chaîne en sortant de la gare » prétend le voleur. Le procureur demande dix mois contre le récidiviste. La présidente Reliquet annonce six mois de prison.

Nord Eclair

(Merci à -SACRIPANT-)