Plein ecran

« Tract » de Mélenchon grimé en Hitler : l’auteur du photomontage relaxé (Màj)

Juil
2015

Addendum du 06 juillet 2015 : l’auteur du photomontage représentant Jean-Luc Mélenchon en Hitler a été relaxé.

L’auteur d’un photomontage, diffusé en pleine campagne législative en 2012 dans le Pas-de-Calais, montrant Jean-Luc Mélenchon (PG) grimé en Hitler, a été relaxé ce mardi par le tribunal correctionnel de Paris.

Il était poursuivi par M. Mélenchon pour diffamation, mais les juges ont estimé que les propos poursuivis présentent un caractère trop imprécis pour être considérés comme diffamatoires au sens de la loi. La diffamation est définie comme l’imputation d’un fait précis, portant atteinte à l’honneur ou à la considération. Le parquet avait estimé qu’ils relevaient plutôt de l’injure.

Le 7 juin 2012, avait circulé sur internet un montage montrant M. Mélenchon, alors candidat face à Marine Le Pen (FN), affublé de la moustache et de la coiffure d’Adolf Hitler, portant une croix gammée à la boutonnière, sur fond de camp de concentration.

Y figurait le texte « Notre objectif reste de battre le FN, de l’éradiquer politiquement, on y passera le temps qu’il faudra, jusqu’à ce qu’on ait le dernier mot » et « Votons Mélenchon! Wir müssen die Beseitigung politisch FN », ce qui, dans un allemand approximatif, signifie « nous devons éliminer politiquement le FN ».

Identifié, l’auteur du photomontage avait assuré qu’il l’avait réalisé de sa propre initiative et non à la demande du Front national, parti pour lequel il votait, sans en être membre, et se disant «Français de souche».

Qualifiant le prévenu de « troll d’extrême droite » qui répand sur internet « des paroles de haine et de violence », l’avocate de M. Mélenchon, Raquel Garrido, a jugé « regrettable qu’il y ait une impunité sur des faits d’une telle gravité ».

A l’époque, parmi les tracts visant M. Mélenchon, il avait jugé ce photomontage comme étant « le plus répugnant ».

Fin mai 2012, les équipes de Mme Le Pen avaient distribué un tract comportant une photo de Jean-Luc Mélenchon et reproduisant l’une de ses phrases prononcées lors d’un discours à Marseille le 14 avril précédent: « Il n’y a pas d’avenir pour la France sans les Arabes et les Berbères du Maghreb. »

Condamnée en première instance à 10.000 euros d’amende, Mme Le Pen, présidente du FN, a été relaxée en appel le 19 mai dernier.

Source

Merci à More-Majorum

———————————-

Addendum 15 juillet : Le blogueur More-Majorum est convoqué au tribunal suite à une plainte déposée par Jean-Luc Mélenchon.

———————————-

Addendum 14 juin 23H : More-Majorum, l’auteur revendiqué de l’image parodique que Jean-Luc Mélenchon souhaite poursuivre en justice pour diffamation, adresse ce soir un second courriel à Fdesouche.com :

From: More-Majorum
Subject: Monsieur Mélenchon utilise des pratiques qui nous rappellent étrangement les HLPSDNH.
Message Body:
La seule réponse digne que je puisse apporter à son avocate est la création d’un blog entièrement dédié à son client… malgré qu’il soit déjà une caricature à lui tout seul.

Cette partie est spécialement dédiée à mon futur bourreau : Oui ! je l’affirme haut et fort Monsieur Mélenchon, vous êtes ni plus ni moins que le fils spirituel de Georges Boudarel, comme quoi je ne suis pas tombé loin en vous caricaturant en Adolf Hitler.

Il faut que vous compreniez que vous n’aurez jamais aucune emprise sur moi, que ce soit avec ou sans l’aide de vos avocats vous perdez votre temps, la liberté de parole est une des seules richesses en ma possession, n’envisagez même pas de pouvoir me la prendre !!!

Addendum 14/06/12 : Suites judiciaires…

[…] Un autre tract le représentait en Adolf Hitler. L’avocate de Jean-Luc Mélenchon a assuré détenir l’identité des personnes qui ont monté les images de Jean-Luc Mélenchon et celle « de la première personne à l’avoir diffusée ». Le Nouvel Obs

L’avocate du Front de Gauche, Raquel Garrido, a engagé, vendredi, une procédure visant à identifier l’adresse IP de l’auteur du tract « Hitler » auprès de son hébergeur, Casimages, basé à Outreau. Une sommation interpellative a été adressée au directeur de la société, et, après son refus, Me Garrido a obtenu du tribunal de Boulogne-sur-Mer, une ordonnance de communication de l’adresse IP. Première étape avant d’engager une action en justice contre l’auteur. Médiapart

An article from François Desouche identifies the « anonymous » author of the tract who contacted the website giving his name as More-Majorum and explaining his motivations. GalliaWatch

Addendum 8/06/12 : La diffusion du « tract » de More-Majorum au 20H de France 2 fait polémique

« David Pujadas et France 2 ont-ils besoin de diffuser en plein journal de 20 heures l’image de ce tract, lui offrant ainsi une exposition nationale à heure de grande écoute, et donnant ainsi à une opération immonde un écho sans pareil ? »
Bruno Roger-Petit, Le Nouvel Obs

Addendum :

Jean-Luc Mélenchon distribuant aux journalistes les « faux tracts » qu’il dénonce (vidéo)

Invitée ce soir du 20H de France 2, Marine Le Pen a été interrogée sur l’origine du « faux tract »

« Je n’y suis strictement pour rien. » Marine Le Pen

BFMTV :

Courriel de More-Majorum reçu aujourd’hui :

From: More-Majorum
Subject: Les motivations qui m’ont poussé à faire ce faux tract

Message Body:
J’ai vu que mon faux tract était cité sur Le Figaro :

« Dans ce second tract, diffusé sur les réseaux sociaux, Jean-Luc Mélenchon apparaît grimé en Adolphe Hitler, devant un portail de camp de concentration, reprenant une phrase attribuée au candidat du Front de gauche dans une interview au quotidien Direct Matin : « Notre objectif reste de battre le FN, de l’éradiquer politiquement, on y passera le temps qu’il faudra jusqu’à ce qu’on ait le dernier mot », « Votons Mélenchon ». »
Source : http://elections.lefigaro.fr/flash-presidentielle/2012/06/07/97006-20120607FILWWW00391-nouveaux-tracts-contre-melenchon.php

Le faux tract en question :

Les motivations qui m’ont poussé à faire ce faux tract :

Je suis las d’entendre les représentants de la quasi-totalité des partis politiques ainsi qu’une bonne partie des médias cataloguer les électeurs du Front National comme de vulgaires néo-nazis.
Je n’ai absolument rien d’un néo-nazi, je tiens juste à ce que la France redevienne belle et que les Français en soient fiers, qu’ils n’hésitent pas à agiter le drapeau tricolore lors de grands événements tout comme l’on fait les Britanniques dernièrement lors du jubilé de la reine d’Angleterre, en bref, qu’ils arrêtent d’avoir honte d’être français.

J’ai choisi Mélenchon comme cible, car c’est lui et ses partisans qui vomissent le plus d’attaques infondées (et certaines fois, ils joignent même le geste à la parole) en direction de MLP et ses électeurs, alors que s’ils étaient un peu moins aveuglés par la propagande de Mélenchon, ils se rendraient compte que la gauche n’a pas été blanche comme neige durant la Seconde Guerre mondiale, d’ailleurs je conseille vivement à nos amis gauchistes le visionnage de cette vidéo http://www.youtube.com/watch?v=rN7qOOvXcrY , Monsieur Éric Zemmour y explique parfaitement l’implication active de la gauche dans la collaboration.

Je me doute bien que Mélenchon n’a pas apprécié de se voir ainsi grimé en Adolphe Hitler (la présentation de mon tract sur son Facebook n’a tenu que 3min.), mais s’il persiste dans ses affabulations je suis prêt à recommencer autant de fois qu’il le faudra, car sa haine des Français de souche me motive au plus haut point.

Pour finir, je tiens à préciser que je ne suis pas encarté au FN, mais que je vote pour ce parti car il est celui qui incarne le plus mes valeurs patriotiques à longueur d’année, et non pas seulement lors des élections à des fins clientélistes, comme c’est le cas à l’UMP.

____________________________

NDLR : La genèse du tract dans les commentaires

Harlem Désir : "Il serait mieux pour la Grèce de rester dans la zone euro"
Remoncourt (54) : la croix a été sciée pendant la nuit...

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu