La sixième ville française est anglaise

Il y a plus de Français résidant à Londres que dans des villes comme Lille, Nantes ou Bordeaux, comme le souligne un article de la BBC. Selon le consulat français à Londres, 300 000 à 400 000 citoyens français vivent dans la capitale britannique, dont nombre d’entre eux dans le quartier d’East End. Un flux migratoire qui, comme le rappelle la journaliste Lucy Ash, remonte au XVIIe siècle, avec l’arrivée des huguenots fuyant les persécutions de la très catholique France.

L’article se compose essentiellement de témoignages de Françaises ayant choisi de vivre dans la capitale britannique. Malika Favre est dessinatrice, et pour elle le choix est définitif : « Je suis venue à Londres juste après mon diplôme d’école d’art. C’était il y a sept ans et je n’ai aucune intention de revenir. » Elle considère la ville comme une voie d’accès à la mondialisation et comme un moyen de se libérer de la bureaucratie française.

Pour Marine Schepens, qui travaille dans une agence de pub, les sociétés britanniques sont plus disposées à donner une chance aux jeunes personnes que les sociétés françaises, car il est plus facile pour elles de mettre fin aux contrats qu’en France. « J’ai changé de carrière il y a un an, mais je n’aurais jamais fait ça en France. J’aurais tout de suite pensé ‘j’ai tellement de chance d’avoir un travail – je dois m’y accrocher’ », assure-t-elle. [...]

lemonde.fr

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Commentaires (216)