Plein ecran

Toulouse : Rassemblement des droites contre le droit de vote des étrangers(MàJ)

Mai
2012

Une vingtaine de manifestants, vêtus de T-shirts bleus « Hollande n’est pas mon président » et drapeaux occitan et français à la main, ont manifesté contre l’ouverture du droit de vote aux étrangers hier soir devant la préfecture. Ils étaient pour la plupart, membres du bloc identitaire, un mouvement reconnu d’extrême droite. « Il y a aussi des gens qui font partie de l’UMP et de l’UNI (organisation étudiante de droite NDLR) », affirmait sur la place Saint-Etienne, Matthieu Clique, responsable local des jeunes identitaires. . (…)

La Depêche

Addendum 26/05/12 : Le mélange détonnant des droites à Toulouse (Libé)

«Des citoyens lambda rassemblés autour des valeurs de la République issue de la Révolution française » : c’est ainsi que se présentent les membres du “Collectif contre le droit de vote des étrangers” qui organise un rassemblement sur ce thème ce mardi 29 mai à 19h sur la place Saint-Etienne.

Ledit collectif est représenté à Toulouse par Amaury Noirel, militant des jeunes de l’UMP 31 et membre du syndicat étudiant Union nationale interuniversitaire (UNI). Ce dernier vient de déposer une demande d’autorisation de manifester. Laquelle est examinée ces jours-ci par la Préfecture.

En attendant les militants du Bloc Identitaire soutiennent le rassemblement «au-delà des attaches partisanes». Site internet, page Facebook, affichage dans les rues de Toulouse: depuis plusieurs semaines les membres de ce groupuscule d’extrême droite mettent le paquet pour relayer la date du rassemblement proposé par le “Collectif toulousain contre le droit de vote des étrangers”.

Intitulé « Hollande n’est pas mon président », la page Facebook des militants d’extrême droite rassemble 2928 membres et renvoie directement sur celle du Collectif contre le droit de vote des étrangers. Coincidence? Elle a été ouverte le même jour que celle dudit Collectif. «Vous me l’apprenez, s’étrangle Amaury Noirel qui réfute tout lien avec le Bloc Identitaire. Notre démarche n’a rien de xénophobe ni de raciste. C’est une initiative personnelle qui n’est pas pilotée par l’UMP, même si je m’attends bien à y retrouver deux, trois amis de l’UMP 31…» [...]

Libération

____________________________

Collectif contre le droit de vote des étrangers – Midi-Pyrénées