Mariage raté… ils sont arrivés trop tard

Avant l’heure, ce n’est pas l’heure, après l’heure ce n’est plus l’heure, dit l’adage. Noual Bourkate et Abdelbacep Ben Azouz auraient dû s’en inspirer. Car s’ils ont bien profité de leur repas de noces avec leurs invités, leur mariage, en revanche, n’a pas été célébré.
La cérémonie était prévue samedi 19 mai à 17 heures en mairie de Valréas dans le Vaucluse, comme l’indiquait leur faire-part… seulement le cortège est arrivé avec 1h20 de retard.
L’élue, en charge de célébrer leur union, a patienté 45 minutes et s’en est allée… à ses activités professionnelles. Deux gendarmes et deux policiers municipaux les attendaient pour éviter tout débordement.
[…]

Gendarmes, fonctionnaires et élus répètent, eux, à l’envi que personne ne s’est déplacé pour prévenir du retard. Mais qu’en revanche, une fois sur place, le cortège a pris le temps de faire le tour de la ville en klaxonnant avant de rejoindre la mairie…

[…]
Des règles que le cortège ne connaissait pas sans doute. En guise de papillons, les contraventions ont volé : 20 infractions au code de la route ont été relevées, comme rouler à deux de front sur des voies à double sens, prise de rond-point à contresens, pavoisement avec des DRAPEAUX ÉTRANGERS.

Le Dauphiné

(Merci à Chantecler)

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Commentaires (56)