Plein ecran

La machine de propagande tourne à plein…

Jan
2011

Par Patrick Reymond

Cliquez sur le graphique pour l'agrandir

Un article de blog intéressant, paru aussi chez Jorion, « La fausse baisse du chômage américain ».

Que démontre-t-il ? Que la machine n’est pas repartie, simplement, on a atteint le bas du « L », en attendant un autre « L » qui suivra.

Les félicitations dont on se gargarise ne concerne que le taux de chômage officiel, un « taux Potemkine » de la plus belle espèce.

En effet, on ne cherche qu’un effet d’annonce.

Après cela, rien d’étonnant à ce qu’un déséquilibré plombe une représentante en Arizona, comme rien d’étonnant aussi à ce que l’on assiste à ce que l’on peut appeler une insurrection en Tunisie, et qu’elle devienne visible désormais en Algérie, après des années de silence radiophonique, au premier sens du terme.

Après, les médias s’étonneront-ils de ces explosions de colères, sans doute parce que si les journalistes connaissent la Tunisie, le Maroc ou les USA, ils n’en connaissent que les palaces.

Il n’y a pas grande différence entre le vendeur de fruits désespéré qui s’immole par le feu en Tunisie, et le tireur fou d’Arizona.

Signe de la grande désespérance, l’immolation par le feu n’existe pas au Maghreb, c’est une pratique bouddhiste, fréquente dans les années 1960 au Vietnam.

La vérité est un avenir bouché, alors que les thuriféraires des régimes tressent des lauriers de plus en plus élogieux.

Bourse Potemkine aussi, pour ne pas avoir à comptabiliser des pertes et, çà et là, des craquements.

John Williams et son site, eux, montrent une manipulation de longue haleine. Elle induit les responsables en erreur. Ils pensent que parce que « ça a passé », ça passera toujours.

On peut être sûr du contraire.

Un internaute me disait qu’on n’en était pas encore aux 80 % du budget dans l’alimentaire, comme sous Louis XVI, on n’en est pas loin en vérité.

Seulement aujourd’hui, ces dépenses alimentaires ont été remplacées par les « dépenses contraintes », toujours en pleine explosion. Et là, on est déjà à 70 % du total.

Bien sûr, aussi, comme l’a dit un autre internaute, c’est le refus de l’accès au monde de la vitrine et du bling-bling, qui risque d’être plus dévastateur qu’autre chose. La vertu est triste, mais les Français de 1789 se trouvaient déjà dans la même situation, ils comparaient leur misère et le luxe de certains et, en même temps, voyaient aussi que c’était à eux qu’on demandait des efforts, pas aux autres…

Quand à Gabrielle Giffords, c’est une caricature. Représentante démocrate, plutôt à droite, elle venait du parti républicain.

Comme chez nous, elle aurait pu être indifféremment au PS ou à l’UMP.

Et si c’était justement ces linottes passe-partout qui apparaissaient comme le plus insupportable ?

La Chute

Commentaires

X