Millau (12). Mobilisation pour un prof sans papier

Avr
2012

En poste depuis janvier, Patrick Tiagoné n’a toujours pas de titre de séjour.

À l’appel de plusieurs de ses collègues et des parents d’élèves de la FCPE, un rassemblement est organisé, mercredi 2 mai en solidarité avec Patrick Tiagoné. En poste au lycée Jean-Vigo depuis le mois de janvier, ce professeur d’allemand d’origine ivoirienne ne dispose toujours pas, en dépit d’une demande déposée en préfecture, de titre de séjour, et ceux qui le soutiennent aujourd’hui redoutent qu’il fasse l’objet d’une mesure d’expulsion à l’échéance de son contrat de travail, le 1er juillet.

« Malgré le contrat établi par le rectorat et l’autorisation délivrée par la direction départementale du travail, la situation de cet enseignant n’est toujours pas régularisée » insistent, dans un tract distribué au lycée et à l’extérieur, les personnels et parents d’élèves solidaires. Avant d’être appelé au lycée du Puits-de-Calès, où il est le 3e professeur remplaçant depuis le début de l’année scolaire, il a enseigné dans un collège de Normandie en 2010. « Ce problème est emblématique de la situation de précarité dans l’Éducation nationale où de nombreux postes ont été supprimés, notamment dans cette discipline » remarquent Édouard Martin (Snes) et Camille Desavis (FCPE).

Midi Libre