Plein ecran

BHL : « un électeur sur cinq se reconnaît dans un programme débile, porté par un parti fétide »

Avr
2012

Bloc-Note de Bernard-Henri Levy, 23 avril 2012 :

A l’heure – dimanche, dans la nuit – où je rédige ce Bloc-Notes, c’est le Front national qui fait figure de grand gagnant de ce premier tour de la présidentielle […]

Il l’emporte historiquement en gagnant ce fameux pari de la « dédiabolisation » qui devait le sortir du ghetto où la droite extrême était tenue depuis soixante ans […]

Elle ridiculise, enfin, la France en montrant qu’un électeur sur cinq se reconnaît dans un programme débile, porté par un parti fétide et incarné par une candidate dont l’entourage reste, souvent, constitué des mêmes anciens de la Droite radicale, du GUD, de tels groupuscules négationnistes ou de telles bandes à Gollnisch ou à Mégret.

L’Histoire dira à qui revient la responsabilité de ce désastre, de cette honte.

[…] Un ton est apparu qui, sans même parler de la xénophobie, du racisme, de l’antisémitisme, qui s’exhalent sitôt que ces gens se lâchent, est fait d’une vulgarité, d’une haine, d’une violence sociale et rhétorique qui, si on ne les stoppe pas, détruiront, de proche en proche, l’entièreté de l’espace public.

Et le fait est que les partis traditionnels semblaient, ce dimanche, à mille lieues de voir le danger mortel, pour eux et pour nous tous, que représente cette émergence […]

Il faut tout faire – et c’est possible – pour que Marine Le Pen ne soit pas l’arbitre du second tour.

Blog de Bernard-Henri Levy

Polémia : Dix enseignements sur le premier tour de l'élection présidentielle de 2012
La Courneuve (93) : «L’allégresse et soudain, la douche froide»

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu