Noisy-le-Sec (93). Décès d’un malfaiteur armé gravement blessé par la police (MàJ)

Avr
2012

Amine Bentounsi, 28 ans, a été dénoncé par un coup de fil anonyme, depuis une cabine de Seine-Saint-Denis.

Addendum 24/04/2012

Amine Bentounsi marchait en centre-ville quand la police a tenté de l’arrêter. Il a d’abord jeté une grenade en plâtre sur la patrouille, puis a sorti son revolver. Un policier a tiré avant lui.

A 13 ans, il était le plus jeune incarcéré de France, après avoir multiplié des vols avec violence. Sa courte vie n’aura été qu’une succession d’allers-retours en prison. En septembre 1994, notre édition Seine-et-Marne du « Parisien » titrait « La terreur du quartier n’a que 12 ans ». Il avait alors déjà cambriolé les locaux de l’Opac — l’office HLM —, volé des voitures, agressé deux employées d’un centre social, battu une voisine avec un cric pour lui voler son magnétoscope.

[...]

Le Parisien

—————————-

Un homme armé soupçonné de vol à main armée a été gravement blessé par balle samedi soir par des policiers qui ont tiré pour «riposter» alors qu’il les visait. Les faits se sont produits lorsque les policiers, alertés d’un vol à main armée non loin de là sont intervenus pour interpeller le malfaiteur présumé âgé de 28 ans. A la vue des policiers, l’homme présenté comme «un voyou» leur a alors lancé une grenade qui n’a pas explosé.

Addendum 22 avril : L’homme armé qui a été blessé hier soir par des policiers à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) qui ont tiré pour « riposter » alors qu’il les visait, « est décédé » dans la nuit de samedi à dimanche, indique une source préfectorale.

Le Figaro

Ensuite «une poursuite pédestre s’est engagée sur plusieurs centaines de mètres jusqu’à un carrefour» du centre-ville, précise le syndicat Alliance. Et c’est alors qu’il «s’est retourné et a brandi une arme de poing de calibre 38» vers les fonctionnaires qui «ont dû riposter en faisant usage de leur arme de service à quatre reprises». Il a été évacué dans un état grave par hélicoptère vers l’hôpital Georges Pompidou (Paris XVe).

Ouest France