Plein ecran

Les voitures à pile à combustible arriveront chez Renault en 2017

Jan
2013

Renault-Nissan a signé un partenariat avec Ford et Daimler pour développer un système commun de pile à combustible.

L’alliance automobile Renault-Nissan a annoncé lundi avoir signé avec l’allemand Daimler et l’américain Ford un accord pour développer un système commun de pile à combustible, avec pour objectif de lancer des véhicules électriques avec cette technologie à partir de 2017.

« Cette collaboration devrait se traduire par le lancement des premiers véhicules électriques à pile à combustible abordables et de grande série au monde à partir de 2017″,

selon un communiqué daté du Japon.

L’alliance franco-japonaise et les deux autres constructeurs investiront à parts égales dans ce projet, selon le communiqué. Le montant de ces investissements n’est pas précisé.

Le but est de développer ensemble « un système commun de véhicules électriques à pile à combustible tout en réduisant les coûts d’investissement associés à l’ingénierie de cette technologie ».

Des stations de ravitaillement en hydrogène

Les trois partenaires, qui travaillent déjà sur cette technologie, entendent ainsi « encourager le futur développement de stations de ravitaillement en hydrogène et d’infrastructures indispensables à la commercialisation à grande échelle de ces véhicules. »

Renault et Nissan ont déjà beaucoup investi dans les véhicules électriques à batterie, qui représentent un axe majeur de leur développement.

La technologie de la batterie à combustible est présentée comme complémentaire. Dans ce type de véhicule, l’électricité est fabriquée à bord, dans la pile à combustible et elle rejette de la vapeur et de la chaleur, rappelle Renault-Nissan.

Nissan a aussi signé un protocole d’accord avec ses compatriotes Toyota et Honda, ainsi que le coréen Hyundai dans le but de vendre des véhicules électriques à pile à combustible dans des pays nordiques à partir de 2015.

challenges.fr

X