Plein ecran

Allemagne : Opération un coran par foyer, les salafistes menacent (màj vidéo)

Avr
2012

Addendum 15/04/12

[…] jeudi, le quotidien allemand Die Welt a rapporté qu’une vidéo a fait une brève apparition sur YouTube cette semaine, prenant pour cible des journalistes allemand ayant émis un avis critique sur le projet de distribution des Corans.

“Nous avons maintenant des informations détaillées sur les singes et les porcs qui ont publié de fausses informations sur la Dawa du FFM (Groupe salafiste de Francfort) et sur de nombreux autres frères et soeurs,” disait la vidéo, qui a été retirée ensuite selon Die Welt.

“Nous possédons beaucoup d’informations sur vous. Par exemple, nous savons où vous habitez, nous savons quelle équipe de football vous soutenez, nous avons vos numéros de téléphones portables,” poursuivait-il. La vidéo donnait ensuite les noms de reporters des quotidiens Rundschau Frankfurter et Tagesspiegel. Die Welt indique que l’auteur de la vidéo a travaillé dans le passé pour Abou Nagie, le prêcheur qui est à l’origine de l’opération.

Spiegel Online via Bivouac-ID

_____________________________

Addendum du 12/04/2012 :

En Allemagne, des distributions de corans inquiètent la classe politique

(…)  Le chef du groupe parlementaire des Unions chrétiennes de la chancelière Angela Merkel, Volker Kauder, a « fermement » condamné, jeudi, une initiative qui, selon lui, « exploite le Coran à des fins extrémistes ».

Une porte-parole du parti libéral FDP, partenaire gouvernemental minoritaire, a elle aussi jugé « inexcusable » que ces distributions « exploitent l’écriture sacrée comme moyen de propagande au service de l’extrémisme ». Mais, « tant que que les distributions ne violent pas la loi, une interdiction dans un Etat de droit n’est pas envisageable », a-t-elle fait remarquer.

Dans l’opposition, le Parti social-démocrate SPD a appelé à poursuivre la surveillance des salafistes. « Si les autorités relèvent qu’il y a violation du droit et de la loi, il s’agirait alors de réfléchir à une interdiction », a expliqué un porte-parole des sociaux-démocrates, Michael Hartmann. Il a cependant écarté l’idée qu’« une simple action de distribution puisse transformer des hommes en terroristes »

Le Monde

Pendant le week-end de Pâques, des salafistes ont distribué des milliers d’exemplaires du coran traduit en allemand dans les rues de 35 villes allemandes, rapporte le site internet de l’hebdomadaire allemand Welt. But de l’opération: convertir les incroyants à la «vraie religion», en les invitant à lire les textes sacrés de l’islam.

Afin d’empêcher la distribution, certaines municipalités avaient modifié dans l’urgence les conditions d’obtention d’une autorisation pour la tenue d’un stand d’informations dans l’espace public.

Mais les organisateurs ont contourné l’interdiction dans ces villes en distribuant les corans de la main à la main, un sac rempli de livres à l’épaule.

L’objectif affiché est d’atteindre prochainement les 25 millions d’exemplaires distribués en Allemagne, en Autriche et en Suisse, afin qu’il y ait «un exemplaire du coran dans chaque foyer» germanophone,

selon les mots d’Ibrahim Abou Nabie, l’initiateur du projet.

Etroitement surveillé par l’Office fédéral de protection de la Constitution –les renseignements allemands–, cet homme d’affaires de 47 ans résidant à Cologne, d’origine palestinienne, est l’un des prédicateurs salafistes les plus influents d’Allemagne, indique le Welt Online. Sur le site Internet de son association, Die wahre Religion (la vraie religion), on peut notamment le voir filmé en train de convertir des Allemands à l’islam par téléphone.

Lancée à l’automne 2011, cette action intitulée «Lis!», financée en grande partie par les croyants eux-mêmes, semblait au départ être une campagne d’information inoffensive menée par des musulmans, explique le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Les services de sécurité l’observent avec un scepticisme grandissant depuis qu’il a été établi que des groupuscules salafistes sont derrière ce projet. (…)

Slate

(…) Le plan semble fonctionner. Selon Ibrahim Abou Nagie aurait distribué plus de 300 000 traductions allemandes du Coran, non seulement dans la rue et par la poste, mais aussi dans les prisons, les écoles etc.

Des dizaines de milliers d’autres copies ont déjà été commandé. Le livre saint de l’islam est en surabondance sur le terrain. (…)

Mooslym