Fillon accuse de racisme Delanoë, qui s’indigne (Vidéo)

Mar
2012

Le Premier ministre a dénoncé des «propos racistes» du maire de Paris, qui aurait ironisé sur ses origines sarthoises.

François Fillon a dénoncé jeudi des «propos racistes» qu’aurait tenus à son égard le maire (PS) de Paris, Bertrand Delanoë, qui aurait jugé récemment qu’il était «plus Sablé que XIXe arrondissement» de Paris, le maire démentant aussitôt avoir prononcé de telles déclarations.

Dans Le Nouvel Observateur du 22 mars, un écho prête à Bertrand Delanoë cette attaque contre le Premier ministre, candidat dans la capitale aux législatives de juin : «il est plus Sablé que XIXe arrondissement», en référence à la ville sarthoise dont il était élu. Il ajoutait aussi : «s’il y a bien quelqu’un en dehors de la culture des Parisiens, y compris de droite, c’est bien Fillon !».

Interrogé jeudi sur France Inter sur les critiques émises contre lui par l’ex-ministre Rachida Dati, qui vise la même circonscription que François Fillon, le chef du gouvernement a préféré dénoncer «les propos racistes» du maire de Paris à son égard.

Selon François Fillon, Bertrand Delanoë «a dit que j’étais un paysan et que quelqu’un qui avait vécu à Sablé toute sa vie était indigne d’être candidat à Paris». «C’est tout à fait choquant pour les Sarthois et les paysans dans une démocratie comme la nôtre», a-t-il déclaré.

«François Fillon m’attribue des déclarations que je n’ai jamais prononcées et m’accuse d’avoir tenu des « propos racistes » à son égard», a réagi ensuite dans un communiqué le maire socialiste de la capitale. (…)

Libération