Plein ecran

Russie : Immigration chinoise en Sibérie

Nov
2012

Avec ses chinatowns au quatre coins du globe, la diaspora chinoise est mondialement répandue. Plus méconnue la communauté basée dans l’Extrême Orient russe, ce qu’on appelle la Sibérie Orientale. Depuis la chute de l’URSS ils sont de plus en plus nombreux à quitter l’empire du Milieu pour s’installer de l’autre coté de la frontière. Coté russe.

Nous vous emmenons à Blagoveshchensk, sur les rives du fleuve Amour, qui marque la frontière entre la Russie et la Chine. La ville a été une des premières à voir arriver des milliers de Chinois. Commerçants, businessman, agriculteurs… Attirés par ces vastes espaces inexploités, l’immigration chinoise y est devenue incontournable.

La « sinisation » commence a agacer certains Russes, et a inquiéter aussi les autorités car à long terme cette immigration pourrait déstabiliser un immense territoire sous-peuplé.


Hervé Juvin : vers un "spoil system" à la française ?
Belgique : cinq viols collectifs en moyenne chaque semaine

Commentaires

Accueil
Menu
X