Plein ecran

Mise au point

Mar
2007

Incontestablement, il existe un fossé énorme entre l’image qu’ont beaucoup – toutes tendances confondues – de notre blog et la réalité de notre démarche.

En dépit de nombreuses mises au point, on raconte tout et n’importe quoi sur Fdesouche.com. Or quitte à le critiquer, autant que ce soit pour de bonnes raisons.

 

1) Fdesouche.com est-il un site raciste, haineux qui incite à la guerre civile ?

Animer un site comme Fdesouche.com prend beaucoup de temps, ne rapporte pas beaucoup d’argent et cause beaucoup d’ennuis. Si nous n’étions pas sincères dans notre démarche, il y a bien longtemps que nous aurions tout arrêté pour nous consacrer à des activités plus lucratives ou plus amusantes.

Par ailleurs, une telle débauche d’énergie serait malsaine si elle était dictée par la haine ou une quelconque volonté belliqueuse. Mais c’est loin d’être le cas.

Nous respectons tous les peuples du monde, toutes les religions, toutes les cultures.

Si nous sommes farouchement hostiles à l’immigration massive, c’est précisément parce qu’elle est un facteur de haine, de racisme. C’est parce que la société plurielle est une utopie dangereuse, destructrice qui partout dans le monde a conduit à la violence, à la haine.

Il est, à nos yeux, impossible de faire cohabiter sur un même territoire des populations trop différentes.

Nous n’avons ni la même sensibilité, ni la même façon de fonctionner, de réagir. Nous sommes fondamentalement différents.

Si la délinquance explose et que les délinquants sont souvent Noirs et Arabes, ce n’est pas parce qu’ils seraient porteurs d’un gène de la délinquance mais parce que le système répressif français n’est pas adapté à eux et ne peut pas être adapté à tous. Cela vaut aussi pour l’école. Et pour tout.

Et, ceux qui croient que le métissage généralisé serait une solution commettent une grave erreur : loin de limiter ces problèmes, il les multipliera.

Bref, on nous accuse de souffler sur les braises alors qu’au contraire nous tirons le signal d’alarme.

Par ailleurs, il est vraiment indécent que ce soient les plus farouches partisans de l’immigration qui nous accusent de racisme.

Ce n’est pas nous qui avons exploité la première génération d’immigrés pour faire baisser les salaires et pour faire du profit, qui les avons traités comme des esclaves, comme des sous-hommes.

Ce n’est pas nous qui avons transformé beaucoup des enfants de ces courageux et honnêtes travailleurs en dealers ou petites frappes de cité.

Ce n’est pas nous qui cherchons à les dénaturer, à en faire de parfaits petits citoyens du monde au mépris de leur histoire, de leur culture, de leurs spécificités.

Ce n’est pas nous non plus qui, au mépris du bon sens, refusons de voir les choses en face.

Les vrais coupables, les vrais racistes sont les mêmes qui aujourd’hui les brossent dans le sens du poil, dans le seul but d’avoir leurs voix au prochain scrutin.

Les enfants d’immigrés doivent prendre conscience de cela avant de nous jeter la pierre.

2) Fdesouche.com est-il un satellite du Front National ?

Dans le paysage politique actuel, le FN nous semble être un moindre mal. Sa présidente a beaucoup de talent, est médiatiquement très efficace. Comme Fdesouche.com est une base de données actualisée en temps réel, le FN y puise un certain nombre d’informations qu’il relaie ensuite à grande échelle. Mais nous ne sommes pas sur la même longueur d’onde.

Quoi qu’en disent ses adversaires, le FN a une conception profondément républicaine de l’identité française. Pour lui, c’est la nationalité qui prime. Est Français quiconque possède la nationalité française.

Bref, il a une vision très administrative.

Or, en ce qui nous concerne, nous nous sentons plus proche d’un Québécois, d’un Belge ou d’un Suisse qui partage le même héritage ethnoculturel que nous, que d’un Africain naturalisé.

Par ailleurs, le FN croit qu’il sera possible d’assimiler les 15 000 000 d’étrangers qui se sont installés chez nous ces 40 dernières années et leurs descendants, si jamais il arrivait au pouvoir.

A nos yeux, cela relève de l’utopie la plus absolue. L’assimilation est le résultat d’une démarche personnelle difficile, qui ne fonctionne qu’à dose homéopathique et dans des sociétés à l’identité forte et revendiquée.

Il y a beaucoup trop d’immigrés et les Français de souche sont trop déracinés pour que cela puisse fonctionner.

En Île-de-France par exemple, plus de 54% des naissances sont le fait d’extra-européens.
Qui va s’assimiler à quoi, d’après vous ?

D’autre part, le FN est pour la suppression de la double nationalité. Or, sachant que la quasi-totalité des binationaux n’a aucun intérêt à choisir la nationalité du pays d’origine, l’application d’une telle mesure aurait des conséquences catastrophiques.

Enfin, le FN est clairement hostile à toute forme de communautarisme. Or, comme l’assimilation et la reconquista nous semblent être des solutions pour le moins fumeuses, ne vaut-il pas mieux une société communautarisée à une société totalement métissée dans laquelle notre identité, nos spécificités, notre héritage disparaîtraient ?

3) Fdesouche.com est-il un site d’extrême-droite ?

Extrême-droite est un terme fourre-tout qui n’a aucun sens. Il est donc impossible de répondre à cette question.

Nous considérons la démocratie réelle comme le stade suprême de la civilisation, en matière sociétale nous sommes plutôt progressistes, les progrès technologiques nous enchantent, nous n’avons aucune fascination pour les sociétés totalitaires, nous sommes favorables à la liberté d’expression la plus absolue.

Nous ne voyons donc pas tellement le rapport entre nous et ce qu’il est de coutume d’appeler l’extrême-droite. Mais chacun voit midi à sa porte.

4) Fdesouche est-il un site islamophobe ?

La réponse est clairement non. Dans de nombreux pays l’Islam est un facteur identitaire, une religion historique. A ce titre nous le respectons. Nous nous opposons à l’islamisation de la France qui est une conséquence de l’immigration de peuplement, mais pas au dogme ni à la foi islamique.

Si la majorité des étrangers étaient bouddhistes, nous nous opposerions à la bouddhisation de la France.

5) Fdesouche est-il un site sioniste ?

La question israélo-palestinienne ne nous concerne pas du tout. Et qu’untel soit favorable aux uns ou aux autres ne constitue pas à nos yeux une ligne de fracture. C’est la question du grand remplacement, qui nous sert à trier le bon grain de l’ivraie.

Donc logiquement, nous nous sentons proches des conclusions d’un Finkielkraut, d’un Zemmour ou d’un Goldnadel.

A contrario, nous sommes hostiles au CRIF, à l’UEJF, à la LICRA et à tous ceux qui veulent nous interdire chez nous ce qu’ils encouragent en Israël.

Et tout cela vaut aussi pour le camp d’en face. Ce qui nous dérange, par exemple, chez le talentueux Alain Soral, ce n’est pas son antisionisme, mais son refus de prendre en compte le fait ethnique dans son raisonnement.

6) Il y a beaucoup de dérapages, de propos haineux, de racisme primaire dans les commentaires publiés par les lecteurs de Fdesouche.com ?

Ce sont les aléas de liberté d’expression.  Nous ne sommes ni des flics, ni des commissaires politiques. Sur Fdesouche.com, les commentateurs disent ce qu’ils veulent. Même quand ça nous dessert.

D’ailleurs, il y a des chercheurs qui étudient les commentaires postés sur notre blog, c’est la preuve qu’ils ne sont pas si inintéressants que cela.

De toute façon, même si on le voulait, nous n’aurions pas les moyens humains et matériels de gérer un flot aussi important de commentaires. Nous essayons de virer les trolls ou encore ceux qui ne viennent sur notre blog que pour se défouler.

Le procès qui nous est fait et qui vise à assimiler notre blog aux pires des commentaires qui y sont postés est vraiment malhonnête, sachant que n’importe qui peut poster n’importe quoi.

Mais nous ne sommes pas dupes, ce procédé est bien souvent un pis-aller pour ne pas nous répondre sur le fond.

Et puis, la plupart des commentaires sont intéressants. Fdesouche.com est un des rares exemples de réussite d’un site participatif. C’est plutôt positif, non ?

7) Le mot de la fin ?

Nous savons que nos propos ne vont pas plaire à tout le monde, qu’ils vont nous valoir un flot important de critiques, de menaces, d’insultes. On s’en moque.

Que ceux qui ne sont pas d’accord nous prouvent que nous avons tort, et nous nous raviserons.



Cliquez pour accéder au site