Plein ecran

Electricité: difficultés à partir de 2016

Sep
2012

Les besoins en électricité de la France seront couverts sans difficulté jusqu’en 2015, mais la situation deviendra ensuite plus tendue, du fait de l’arrêt attendu de nombreuses centrales au fioul ou au charbon et des réacteurs nucléaires de Fessenheim, a prévenu mercredi RTE.

En effet, de nombreuses centrales électriques « thermiques », fonctionnant au fioul ou au charbon risquent de fermer à cette échéance, à cause du durcissement des normes anti-pollution. Cela créera une « puissance manquante » (autrement dit, un déficit de capacité de production d’électricité) de 1,2 gigawatts.

La situation s’aggravera encore l’année suivante, avec l’arrêt attendu des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim, dans le Haut-Rhin, doyenne du parc nucléaire national. La puissance manquante grimpera alors à 2,1 GW. Le président François Hollande s’est engagé à fermer cette centrale durant son quinquennat. Il avait précisé que cela ne serait « sans doute » achevé qu’en 2017.

Pour assurer alors l’équilibre du marché électrique, RTE souligne qu’il faudrait réaliser de fortes économies d’énergies, porter à 40% la part des énergies renouvelables, et presque doubler les capacités des interconnexions, qui permettent d’importer du courant depuis les pays voisins.

Lire la suite sur Le Figaro

Couderc répond à Ménard : "Je préfère le vivre ensemble à la stigmatisation de communautés"
Les Ulis (91) : un restaurant attaqué à la grenade

Commentaires

Accueil
Menu
X