Plein ecran

L’internat de Sourdun inaugure l’uniforme

Mar
2012

Les élèves de l’internat d’excellence de Sourdun (Seine-et-Marne) ont revêtu pour la première fois l’uniforme lundi, un changement de tenue destiné à combattre «la tyrannie des marques» en instaurant une «égalité entre les élèves», selon le proviseur.

«Auparavant, il y avait un code vestimentaire mais qui n’était pas toujours respecté. Chaque matin, les professeurs devaient scruter les élèves de haut en bas, c’était beaucoup d’énergie et de temps perdu», a expliqué le proviseur, Bernard Lociciro. «Certains élèves étaient parfois stigmatisés parce qu’ils n’avaient pas le bon jean ou la bonne paire de baskets», ajoute-t-il. «L’uniforme peut donner une forme d’égalité aux élèves dans leur scolarité, ça permet de combattre la tyrannie des marques et de créer un sentiment d’appartenance à l’établissement», estime M. Lociciro.

Jupe ou pantalon noir, chemisier blanc pour les filles, pantalon noir, chemise blanche et cravate pour les garçons, blazer avec l’écusson de l’internat pour tous. Cette nouvelle tenue a été plus ou moins bien accueillie par les élèves. (…)

Le Parisien