Plein ecran

Saint-Mitre-les-Remparts : des tags anti-Français très suspects. Màj : 2 suspects confondus

Avr
2012

Addendum : Deux jeunes hommes qui devraient être jugés bientôt. (…) Quant à leur profil, il ne s’agit ni de l’action d’islamistes radicaux, ni d’une manipulation d’extrême-droite.

http://img690.imageshack.us/img690/7784/2012042012611obj1140491.jpg

« Ce sont des jeunes descolarisés qui étaient déjà connus de nos services pour des faits mineurs. Ils sont dans la provocation, en crise d’identité, analyse un policier. Mais il ne s’agit sûrement pas de quelque chose de fondamentaliste.« 

La Provence(Merci à Zeroine)

—————————————-

Difficile d’y échapper, tant ils polluent visuellement le paysage : hier matin, le haut de Saint-Mitre-les-Remparts s’est réveillé avec quelque 70 tags racistes, écrits sur les murs d’édifices publics ou des habitations privées, manifestement vendredi en fin de soirée en un laps de temps record et par un petit groupe très mobile, circulant peut-être en scooter.

http://img543.imageshack.us/img543/8210/tags99.jpg

Un choc pour une population paisible, pas habituée à ces agissements mais qui, pourtant, a su faire preuve de discernement, qu’elle soit directement affectée ou non.

Si elle n’aura spontanément échappé à personne, la dimension « anti-Français » et « islamiste » des inscriptions, truffées de fautes d’orthographe, a été généralement relativisée par des habitants qui, lucides, se rappellent être en période électorale, propice à toutes les manipulations.

En venant de Martigues, une fois le panneau d’entrée « Saint-Mitre » dépassé, certains des slogans déployés sur les murs de villas donnent la nausée, entre injures et vulgarité. En montant vers la poste, l’interpellation, par bombe de peinture interposée, fait clairement référence à de récents propos nationaux sur la nourriture hallal. (…)

La Provence

Des tags à connotation islamiste ont été tracés hier sur toute la commune de Saint Mitre les Remparts suscitant colère et incompréhension. Nous passerons sur les écrits réalisés pour ne pas leur donner un écho supplémentaire.

http://img72.imageshack.us/img72/453/saintmitre1030312.jpg

Les tags, découverts ce matin, auraient du être tout d’abord effacés le plus rapidement possible par les services municipaux, bien évidemment dans le respect des éventuelles procédures judiciaires, plutôt que de rester à la vue de tous.

la municipalité se doit de porter plainte et de condamner cet acte avec sévérité.

Notre groupe Saint Mitre pour tous avec tous, dénonce un « acte inadmissible ». « Il ne saurait y avoir d’échelle dans l’indignation, toute manifestation d’intolérance, d’extrémisme et de racisme doit, au même titre, être dénoncée et condamnée ».

C’est la première fois, que des actes racistes marquants sont recensés depuis bien des années sur notre localité. Aujourd’hui, nous lançons en réaction à ce fait inqualifiable « un front républicain de refus de l’inacceptable » ».

Maritima info