Plein ecran

l’UMP annonce le retrait de Vanneste de la politique [MàJ l’intéressé dément]

Fév
2012

Addendum 22/02/12

Mercredi matin, le bureau de l’UMP a annoncé que Christian Vanneste allait quitter de lui-même le parti. Mais l’intéressé, en colère, dément … (JDD)

« Cette décision m’appartient, ils n’ont pas à parler pour moi. Elle viendra quand j’aurai l’intention de la donner. Je ne supporte pas que ces gens qui n’ont même pas pris contact avec moi osent transmettre des informations qui m’appartiennent et qui ne leur appartiennent pas.

 

Ce parti fonctionne vraiment de façon totalitaire, ça devient de plus en plus irrespirable !

C’est incroyable! Ces gens n’ont pas daigné avoir de contacts avec moi depuis une semaine. Ils ont réagi en ne comprenant même pas ce que je disais, en attaquant ce qui est une vérité historique sans même en discuter. Et maintenant il annonce ma démission?

Qu’ils aillent se faire foutre! Il y en a marre à la fin !

via Le Salon Beige

______________________________

« Il nous a informé qu’il renonçait à son investiture et il nous a donné sa parole d’homme qu’il allait quitter la politique », ont indiqué ce matin Jean-François Copé et Marc-Philippe Daubresse au Monde.

Le bureau politique de l’UMP, réuni mercredi matin, a décidé d’investir aux législatives dans le Nord un autre candidat que le député sortant Christian Vanneste, accusé de propos homophobes et qui, menacé d’exclusion, a décidé de quitter de lui-même le parti majoritaire, a-t-on appris de sources UMP.

Déjà accusé par le passé de dérapages homophobes, Christian Vanneste a provoqué un tollé la semaine dernière avec ses propos niant la déportation d’homosexuels français durant la Seconde guerre mondiale.
TF1 News

_____________________________

Addendum 17/02

« Christian Vanneste a dit la vérité. Cette vérité, ses procureurs ne veulent pas l’entendre. » Robert Ménard sur son blog

Le parti de l’In-nocence juge du plus haut ridicule, mais aussi parfaitement indigne, le tapage présentement orchestré à de grossières fins électoralistes autour des propos du député du Nord, M. Christian Vanneste, au sujet de la déportation des homosexuels durant la Deuxième Guerre mondiale en Allemagne, en Alsace-Lorraine et en France occupée, régions soigneusement distinguées par lui à juste titre. Que M. Christian Vanneste soit homophobe et même légèrement obsessionnel est bien possible, mais ce n’est pas un délit. Et force est de constater que ses déclarations, telles qu’elles sont reproduites, peuvent parfaitement être soutenues historiquement, quitte à faire l’objet d’un raisonnable débat. L’unanimité condamnatrice qui les accueille, en particulier au sein de l’UMP, n’a donc aucune espèce de raison d’être d’un point de vue moral, juridique ou historique. Elle ne peut avoir d’autre cause que la volonté de complaire à une “communauté” après tant d’autres, quitte à la prendre — à tort, il faut l’espérer — pour imbécile.

Renaud Camus, président du Parti de l’In-nocence

Affaire Vanneste : Zemmour et Klarsfeld lui donnent raison
France Soir

Lire aussi le point de vue d’Ivan Rioufol (Le Figaro)

_______________________________________

Addendum 15/02/2012

Jean-François Copé a déclaré que Christian Vanneste serait privé de son investiture UMP aux législatives, avant une probable exclusion.

Le Figaro

_______________________________

Jean-François Copé va réclamer des sanctions contre Christian Vanneste, après les propos du débuté UMP, qui réfute que des homosexuels français aient été déportés durant la Seconde guerre mondiale, parlant à cet égard de « légende de la déportation des homosexuels ». […]

Le Figaro

_______________________________

Extrait d’une interview accordée par le député de droite au site LibertePolitique.Com

 » Il y a aussi des légendes qui sont répandues. Par exemple il y a la fameuse légende de la déportation des homosexuels. Il faut être très clair là aussi.

Euh.. Manifestement Himmler avait un compte personnel à régler avec les homosexuels. En Allemagne il y a eu la répression des homosexuels et la déportation qui a conduit à à peu près 30.000 déportés. Et il n’y en a pas eu ailleurs.

Et notamment en dehors des trois départements annexés, il n’y a pas eu de déportation des homosexuels en France.

On peut même dire si on veut être méchant et monsieur Buisson [très proche conseiller de Nicolas Sarkozy ndlr] l’a été quand il a parlé de la sexualité sous l’occupation. »

Lorsqu’un certain nombre d’intellectuels français vont présenter leurs hommages à monsieur Goebbels, il y en a quand même la moitié qui sont homosexuels. Et notamment à leur tête le ministre de Pétain, Abel Bonnard dont tout le monde savait qu’il était homosexuel et que les résistants appelaient d’une façon que l’on peut trouver drôle ou pas selon les cas, la gestapette. »

Lelab.europe1.fr

(merci à Harry)

"Moi manger de la viande halal ou casher, je m'en fous !" (Maillot/RMC)
Quand le « made in China » se transforme en « made in Europe »

Commentaires

Accueil
Menu