Prévisions 2012 : Dix guerres risquent d’éclater

En collaboration avec l’International Crisis Group, le magazine américain Foreign Policy a élaboré une étude selon laquelle dix guerres ou conflits risquent d’éclater en 2012 dans différentes régions du monde !


Premier choix sur la liste des pays menacés de guerre : la Syrie. Suivie de l’Iran, puisque selon le magazine, Israël a l’intention de frapper les sites nucléaires iraniens, surtout que les élections présidentielles américaines assureront un soutien à Israël sur l’agenda américain comme jamais auparavant. Ce qui créera un environnement propice pour Israël de prendre des mesures pouvant entraîner des conséquences catastrophiques et imprévisibles.

L’Afghanistan continue d’être présent sur la scène internationale, en raison de l’échec à trouver une stabilité dans ce pays déchiré par les guerres, et aussi par ce que les chefs talibans sont sûrs de leur victoire qui n’est plus qu’une question de temps !

Son voisin le Pakistan risque de voir une flambée de violences, en raison de la détérioration des relations entre les États-Unis et le Pakistan et d’événements récents, poursuit le Foreign Policy.
Le magazine a souligné que le Yémen est situé en milieu de route : entre le spectre de la guerre civile et l’espoir faible d’une transition pacifique du pouvoir.

Mais, l’existence de groupes armés contestant l’autorité du président yéménite Ali Abdullah Saleh, sans compter, les militants du Yémen du Sud qui exigent leur indépendance immédiate. Aussi, il ne faut pas oublier les Houthis du nord du Yémen, qui revendiquent plus de droits pour leur communauté et l’accès à l’autonomie gouvernementale.

La région de l’Asie centrale est, elle aussi, menacée de conflits, d’une part à cause de l’effondrement de l’infrastructure du pays, et d’autre part à cause de l’érosion d’un système politique corrompu comme c’est le cas en Tadjikistan ou en Kirghizistan.

Le Burundi figure aussi sur la liste en raison de la fragilité d’un régime affaibli par le déclenchement de la guerre civile en 2000 et la détérioration du climat politique. En effet, la flambée de violences que le pays a connues, à l’issue des élections des districts en 2010 ont plongé le pays dans l’insécurité !

En Afrique, le magazine s’attend à une guerre entre le Kenya et la Somalie, à cause des dernières campagnes militaires en Somalie contre le mouvement des Jeunes somaliens. Mais aussi, la présence des forces kenyanes – au sein de la Mission de l’Union africaine – dans le sud de la Somalie est mal accueillie par le peuple somalien, sur fond d’une discrimination ethnique somalienne significative. Il faut aussi ajouter le pourcentage élevé de la population musulmane au Kenya, très hostile aux campagnes militaires kenyanes en Somalie, ce qui risque d’entraîner des attaques ethniques contre des Somaliens vivant au Kenya.

Foreign Policy

Commentaires (92)