Plein ecran

Les médias et le « conte de fées » brésilien

Déc
2011

Très courts extraits d’un article de Xavier Raufer, criminologue, paru le 13/12/11 :

(…) En matière de crime, excellent révélateur social,  le bilan du Brésil est affreux : premier pays du monde pour les décès par armes à feu, l’élucidation de ces crimes tendant vers zéro. Depuis 1980, « plus de trois millions de brésiliens ont péri de mort violente – dix fois le nombre de victimes d’Hiroshima et de Nagasaki ».

(…) Dans les métropoles brésiliennes, miliciens ou gangsters taxent les populations des favelas, imposent des couvre-feu et allouent même les baraquements.

(…) Aux mains d’une gauche factice, entièrement hypnotisée par Goldman-Sachs & co., le gouvernement brésilien voit gonfler une énorme bulle du crédit à la consommation, – 28% du revenu disponible local servant désormais à rembourser des dettes.

(…) Une bureaucratie immense et paralytique, une sécurité civile inexistante, une corruption grave, un népotisme et un clientélisme énormes, permettant toutes les fraudes.

(…) Tel est le paradis inventé par ce que nous avons baptisé « DGSI » (Davos-Goldman-Sachs-Idéologie).

Lire l’article…

La Mairie de Paris et le financement de l'Institut des Cultures d'Islam
Norvège : le parti socialiste remet en cause la domination du vote immigré

Commentaires

Accueil
Menu
X