«La deuxième vague de la crise mondiale a commencé»