Plein ecran

Laxou (54) le quartier des Provinces sous haute tension

Sep
2011

Trafics de stups, menaces, vandalisme… À Laxou, la pétition de l’association AAVE a déjà récolté 150 signatures d’habitants excédés.

150 signatures qui seront adressées dès demain à Claude Guéant, le ministre de l’Intérieur. « Les gens du quartier n’en peuvent plus ! Nous sommes pris en otage », dénonce celle qui vit aux Provinces depuis 1973.

Flottant dans son survêtement blanc, un individu sort de nulle part, crache une salve d’insultes et de menaces, s’éloigne, revient armé d’un bâton en roulant des épaules… Un peu plus loin, un petit groupe se forme pour s’agglutiner devant l’entrée du bâtiment « Lorraine » tagué – comme tous les autres – de noms d’oiseaux à l’intention de la police. La pression monte lentement. Tout peut basculer d’une seconde à l’autre.

Au « Champagne » comme dans les autres immeubles, les caméras de surveillance fraîchement installées par le bailleur ont été arrachées la semaine dernière.

Quand on s’adresse au poste de police des Provinces, ils nous recommandent de faire le 17. Ils sont uniquement là pour prendre des plaintes mais surtout des mains courantes », assure François Bagard, trésorier d’AAVE et ancien policier du boulevard Lobau.

Depuis un mois, des mamies se font racketter dans le hall d’entrée en voulant rejoindre leur logement ! 10 €, 20 €, ça dépend ». Les racketteurs ont baptisé leur opération « le droit de passage ». Dans une cité ou le Droit semble perdre chaque jour un peu plus de terrain. »

L’Est Républicain

(Merci à Charly)

Mallettes/Djouhri : Karim Zéribi s'insurge (RMC)
Les GG de RMC inquiets de la remontée de Marine Le Pen dans les sondages

Commentaires

Accueil
Menu