Plein ecran

Un prof de Paris-XIII mis en examen. MàJ : Le Conseil d’Etat annule l’exclusion du prof

Juil
2012

Addendum 8/07/2012 : Le Conseil d’Etat a annulé l’interdiction d’enseigner pen­dant trois ans au pro­fes­seur de l’Université qui avait été accusé d’avoir par­ti­cipé à des ins­crip­tions frau­du­leuses d’étudiants chi­nois. Le Conseil a jugé que la pro­cé­dure contre Arezki Dahmani, pro­fes­seur d’économie, était viciée, car elle repo­sait prin­ci­pa­le­ment sur un enre­gis­tre­ment vidéo réa­lisé par France 2 que le pré­sident de Paris-13 Jean-Loup Salzmann a refusé de livrer à l’instruction.

« Le cau­che­mar est ter­miné, mon hon­neur est réta­bli », a déclaré le pro­fes­seur, s’estimant « vic­time d’une cabale ». « M. Dahmani n’aurait jamais dû être révo­qué », il a été « vic­time d’une injus­tice » et Paris-13 « doit désor­mais lui payer un an d’arriérés de trai­te­ments », a réagi son avo­cat, Me Méhana Mouhou.

VousNousIls (merci à Zatch)

——————————————————————————-

20/09/11

Un enseignant de l’université de Paris-XIII a été mis en examen pour « trafic d’influence », soupçonné d’avoir joué un rôle dans des inscriptions frauduleuses d’étudiants chinois, a-t-on appris aujourd’hui. Arezki Dahmani, enseignant en économie, a été mis en examen pour « trafic d’influence passif par personne chargée d’une mission de service public » le 30 juin, a indiqué le parquet. Il a été placé sous contrôle judiciaire.

Le Figaro

(Merci à toto)