Plein ecran

Fontenay : On prie dans l’ex-mairie annexe en attendant la mosquée

Juin
2011

La municipalité prête depuis deux ans un préfabriqué à une association musulmane. Aujourd’hui, l’opposition dénonce une « forme d’opacité » dans cet arrangement à l’amiable.


Agrandir le plan

Ce bâtiment en bois décrépi est prêté par la municipalité «en attendant la construction de notre mosquée», explique l’imam, Redouane Belarbi, en faisant la visite. Plus précisément, l’ancienne annexe est mise à disposition de l’Association cultuelle musulmane de Fontenay (ACMF) jusqu’à ce qu’elle réalise un lieu cultuel et culturel rue de la Mare-au-Guillaume.
«Il s’agit du prêt d’un local municipal comme cela se fait souvent. C’est du provisoire, et à terme la salle reviendra aux associations du quartier», justifie la mairie de Fontenay, gênée d’aborder le sujet. Et pour cause, l’occupation du préfabriqué n’a rien d’officiel. Aucune convention n’a été signée avec l’ACMF, et le conseil municipal n’a pas été consulté.[…]

De son côté, l’entourage du sénateur-maire (PC), Jean-François Voguet, avance que, «dans le cas d’un prêt comme celui-ci, il n’y a pas lieu de délibérer ». […] «Le problème de fond, c’est le manque de lieux de culte musulman à Fontenay. Notre réponse est de mettre à disposition un terrain pour la construction d’une mosquée et, en attendant, de prêter l’ancienne mairie annexe. Cela s’inscrit complètement dans le cadre de la loi de 1905, qui garantit la liberté de religion.» explique-t-on à la mairie.

Le Parisien
Merci à M.Ney et Ubu

Albi : Vandalisme au centre ville
«La France c’est zéro, wallah !»

Commentaires

Accueil
Menu
X