Plein ecran

Quand les Identitaires de Bourgogne demandent aux migrants de rentrer chez eux

Mai
2011

Ce matin, les curieux les auront sans doute remarqués : de nouveaux panneaux directionnels sont accrochés dans le quartier de la place Wilson et des autres avenues limitrophes. Indiquant « Lampedusa : 2 300 km », ces panneaux sont la réponse du collectif des Identitaires de Bourgogne aux récentes actions menées à Dijon pour venir en aide aux immigrés en provenance du maghreb, via l’ile italienne de Lampedusa.

« Pied-de-nez aux associations pro-immigration (…), cette mise en scène est destinée à alerter les dijonnais sur la véritable situation migratoire de la France, où près de 300 000 personnes d’origine extra-européenne s’installent clandestinement chaque année » explique le collectif qui rajoute que « 25 000 clandestins Tunisiens ont pénétré en France le mois dernier… et cela contre toute attente, puisque la Démocratie venait justement d’être instaurée dans leur pays ! »

Argumentant que cette action indique avec « humour » le chemin du retour aux migrants, le collectif dénonce les passes-droit qu’ils obtiendraient avec l’aide des associations. « Nous rappelons également que ces derniers (les migrants) exigent et obtiennent des titres de séjour et des logements, avec l’aide des mêmes associations, tandis que nos sans-abris sont toujours à la rue, et continuent de mourir de froid chaque hiver ».

Bien Public

 

Bonne Dégaine

Commentaires

X