Angoulême : Nouvelle agression à la STGA, pas de bus jeudi

Jeudi, la société de transport du GrandAngoulême a décidé de suspendre toute son activité suite à une nouvelle agression, lundi vers 16h30.Ce n’est pas un grain sable dans l’engrenage, mais un pavé sur la main d’un conducteur qui provoque l’arrêt complet de la machine STGA. Jeudi, la société de transport du GrandAngoulême a décidé de suspendre toute son activité suite à une nouvelle agression, lundi vers 16h30.

Le chauffeur, qui circulait vitre ouverte à cause de la chaleur, a reçu une pierre grosse comme deux téléphones portables sur la main, alors qu’il était à l’arrêt Jardin Vert, avenue Wilson. Il a été conduit à l’hôpital et même si la main n’est pas cassée, il est arrêté 8 jours.

La STGA n’était pas forcément la cible des tirs», précise la STGA, «puisque d’autres voitures avaient subi des jets de pierre. Mais cet incident s’ajoute à de nombreuses autres incivilités dont les chauffeurs sont victimes .

Fin avril, une conductrice avait été braquée avec une arme de poing factice ce qui avait d’ailleurs déclenché un arrêt partiel du transport le 22 avril. «Cette fois, ce sera une journée blanche complète», prévient la société de transport qui espère que des mesures soient prises pour que la sécurité de ses chauffeurs soit garantie.

La Charente Libre

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Commentaires (5)