Plein ecran

Entretien : Cortex s’explique sur ses polémiques

Avr
2011

Au lendemain de son procès devant le tribunal correctionnel de Paris, le rappeur Cortex, connu pour ses nombreuses polémiques, notamment via internet, a accordé une interview à Essonne Info. Lors de cette entretien sans concession, le chanteur originaire d’Evry répond à ses détracteurs et en dit plus sur ce qui l’anime.

Essonne Info : Comme tu dis, tu as fait le buzz médiatique autour de tes vidéos, ce qui te vaut de passer plusieurs comparutions au tribunal. Est-ce que tu assumes tous tes propos et leurs conséquences ?

Cortex : Bien sûr, jusqu’aujourd’hui j’assume. Je ne vais pas dire à mon avocat d’y aller et pleurer pour qu’on plaide pour une défense du « excusez-moi ». Moi j’assume mes actes, mes propos. C’est toujours précis ce que je fais, ce que je dis. C’est pas du n’importe quoi. Bien sûr j’assume en toute liberté, avec fierté, et la tête haute.

[…]

Essonne Info : Sur l’actualité, on a beaucoup entendu parlé d’une certaine radio, Skyrock. Tu t’es exprimé à ce sujet. Que penses-tu de la situation?

Cortex : C’est une grosse radio de tafiole, Bellanger n’est qu’un pédophile, Fred Louisa ne connait rien au rap et à la culture Hip-Hop

[…]

Essonne Info : Une autre question. Tu as été attaqué suite à une vidéo sur le maire de Paris. La question que l’on se pose : Est-ce que tu es homophobe ?

Cortex : Non pas du tout. Mais comme je l’ai dit, je m’excuse encore une fois. Delanoé, c’est une personne que j’aime bien, c’est pas un ennemi. J’ai rien contre lui, je ne suis pas du tout homophobe (…) Parfois on se dit dans la cité « Ho salle PD, fils de pute » , tu vois on se dit bonjour comme ça nous en banlieue. Quand on se dit ça, c’est pas homophobe, on a eu l’habitude de le dire, mais y sans penser.

Essonne Info

Balbigny (42) : "3 chenapans" tentent de faire dérailler un train
Saint-Martin-d'Ardèche (07) : Une famille braquée et séquestrée chez elle

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu