Le MJS va lancer un site pour « répondre point par point à Fdesouche »

Avr
2011

Addendum 24/04/11 : Citésenmouvement.fr

Contrairement à ce qu’annonce le MJS sur Rue89, le site socialiste des « jeunes des quartiers difficiles » devant donner la réplique à Fdesouche existe déjà même s’il a une production très limitée pour l’instant.

Citésenmouvement.fr a été inauguré à Pantin en janvier avec le soutien de la radio Le Mouv’ (Radio France) et les parrainages de Benoît Hamon et Claude Bartolone. Les commentaires sont fermés… Cités en Mouvement annonce un « Grenelle des banlieues » en Gironde le samedi 30 avril.

Nous voulons prendre notre destin en main et prendre le pouvoir. »


____________________________________

Concurrencés par les réseaux sociaux, les blogs ont vu leur rôle se tasser dans les stratégies des partis. A une exception près : l’extrême droite, où certains sites jouent un rôle de passerelle entre le parti et les sympathisants, et de carrefour pour leurs discussions et l’expression de leurs idées.

Julien Sanchez, secrétaire national à la communication numérique au FN, explique ainsi :

« Il n’y a que sur Internet que l’on a des médias proches, avec Nations Presse Infos ou Fsesouche. Ça permet d’ouvrir les yeux aux gens. »

« Tous les jeunes que l’on récupère aujourd’hui, c’est grâce au Web », soutient également Nathalie Pigeot, responsable du Front national de la jeunesse.

Alors que les électeurs frontistes ont longtemps eu des difficultés à exprimer leurs opinions en public, le Web a permis une libération de la parole sous l’effet de l’émulation collective.

Fdesouche, un « monopole sur les questions d’intégration » (MJS)

Contacté par e-mail, François de Souche prend soin de préciser sa stratégie :

« Nous sommes la génération télé et Internet, les jeunes lisant de moins en moins, nous nous sommes adaptés en ayant souvent recours à la vidéo. »

A l’instar de la méthodologie qui a fait le succès électoral du FN, Fdesouche alimente sa revue du Web quotidienne en récitant une partition monochromatique : identité, islam et immigration.

Conscient de la popularité prise par Fdesouche, le Mouvement des jeunes socialistes et plusieurs associations vont prochainement lancer un site cherchant à donner la parole à des minorités peu visibles sur le Web, les jeunes des quartiers difficiles.

Jonathan Debauve, secrétaire national de la communication au MJS, en résume l’objectif :

« Nous allons répondre point par point à Fdesouche pour rétablir la vérité sur les cités populaires et sur les réussites de l’intégration. Nous ne laisserons plus ce site avoir le monopole sur ces questions. »

Rue89


______________________________________

NDLR : Nous saluons l’initiative des MJS et leur souhaitons bonne chance. Après leur dernière « campagne », nous espérons qu’ils arriveront à relever le niveau de leur argumentation.