Plein ecran

Narbonne : Le dealer se photographie en djihadiste « des bugs dans sa tête »

Avr
2011

Parce qu’elle en avait assez de prendre des coups de pied, de poing et de tête de la part d’un compagnon qui n’accepte pas la rupture, père de leur enfant de 16 mois, Amandine, 23 ans, a porté plainte au commissariat. Surmontant ainsi sa peur car il l’a menacée de l’emmener dans une forêt, pour la tuer et d’enterrer son corps !
En perquisitionnant, les policiers ont découvert que Nasser, 23 ans, dealait du cannabis. Malgré ses dénégations – ce n’est que du « dépannage » dit-il – ça semble bien sa principale activité. Lui rapportant 1 800 € par mois. Et pas une hypothétique carrière de commercial sur les marchés non déclarée…

Autre découverte : un fusil 22 LR, 400 cartouches et une lunette à visée laser. Bardé de cet arsenal, Nasser s’est pris en photo en djihadiste encagoulé ! Sur un autre cliché, avec un billet de banque entre les dents… « Avec le fusil, il envisageait de tuer son rival », révèle Amandine, représentée par Me Bruno Blanquer.[…]

Si j’avais voulu tuer, je l’aurais fait un ou deux jours après ma sortie de prison (le 1er mars NDLR) ». Il réfute aussi les menaces de mort visant Amandine : « Moi, je ne menace pas. Je passe à l’acte…

C’est un homme en pleine souffrance qui a été profondément affecté par son séjour en prison

Le Midi Libre

(merci à Trencavel)

Lyon : «Comment le système peut-il soutenir nos rêves d'artistes ?»
Jacques Attali : "un pays, c'est un hôtel"

Commentaires

Accueil
Menu