Plein ecran

2012 : Gabriel Cohn-Bendit craint que la gauche ne soit pas au deuxième tour

Jan
2011

Gabriel Cohn-Bendit, président des Amis d’Europe Ecologie et frère aîné de Daniel, Verts estime que son mouvement ferait mieux de ne pas présenter de candidat à la présidentielle jugeant qu’il y a un risque que la gauche ne soit pas au second tour en 2012.

Revenant sur la présence au second tour de Jean-Marie Le Pen (FN) en 2002, il estime que cet épisode «n’est pas un accident» et plaide pour «une primaire élargie à l’ensemble de l’opposition à [Nicolas] Sarkozy, allant de [François] Bayrou à [Olivier] Besancenot».

Gabriel Cohn-Bendit souhaite également que les négociations avec le PS permettent de «reprendre l’intégralité des accords du Grenelle» et d’introduire «une dose de proportionnelle pour les législatives, qui nous garantirait une trentaine de sièges négociés».

Suite sur Le Figaro

(Merci à Misanthrope modéré)

Prosith, le «Français de cœur»
Emmanuel Todd : « Je serais très étonné que l'euro survive à 2011 »

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu