Italie: la gauche dénonce les crucifix « racistes » dans les maternelles

Crucifix dans toutes les salles de classe, priorité aux parents italiens, maximum de quatre étrangers sur dix dans chaque classe: c’est le nouveau règlement des écoles maternelles adopté à la veille de Noël par le Conseil municipal de Trieste, à la demande de la Ligue du Nord, alliée aux partisans de Silvio Berlusconi. Aujourd’hui l’opposition de gauche s’indigne: «C’est une délibération raciste».

Interrogé par « Il Giornale », le président du groupe de la Ligue au conseil municipal, Maurizio Ferrara, répond: «L’attitude raciste est plutôt le fait de ceux qui protègent les étrangers au détriment des Italiens».

Il Giornale

(Merci à Henry)

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Commentaires (49)