Plein ecran

Trafic d’organes : Belgrade accuse l’ONU de dissimulation de preuves

Déc
2010

Selon des informations diffusées par le quotidien serbe Blic dimanche 26 décembre, la Serbie a demandé au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) d’ouvrir une enquête sur des responsables de la mission de l’ONU au Kosovo (Minuk) qu’elle accuse d’avoir dissimulé des preuves dans l’affaire des trafics d’organes pour lesquels le premier ministre kosovar Hashim Thaçi est mis en cause.

Le ministre serbe chargé de la coopération avec le TPIY, Rasim Ljajic, a adressé une lettre au procureur Serge Brammertz, lui demandant d’ouvrir une enquête contre Soren Jessen Petersen, chef de la mission de l’ONU au Kosovo (Minuk) de 2004 à 2006, ajoute le quotidien. […]

Le Monde

Bernard Lugan : "La crise ivoirienne est une crise ethnique"
Une pétition anti-minarets à Strasbourg

Commentaires

Accueil
Menu
X