Plein ecran

L’idéologie tiers-mondiste dans les manuels scolaires

Nov
2010

Voici un exemple de couverture des nouveaux manuels scolaires d’histoire-géographie destinés aux élèves de 5ème en vigueur depuis la rentrée 2010. Ne sommes-nous pas tombés d’un extrême à un autre, à savoir d’un traitement superficiel de ces sujets à une omniprésence excessive sur la quasi totalité des couvertures des manuels scolaires, au détriment de l’Histoire de France et de la civilisation européenne présentées comme archaïques ?

Note des auteurs à propos de la couverture : Nymphe à la perle, statue en bronze d’Étienne Le Hongre, Versailles, 1690 Jeune garçon du Liberia. Fondé en 1822 par les États-Unis pour y installer des esclaves noirs libérés, le Liberia est la première nation d’Afrique à avoir obtenu son indépendance en 1847.

A gauche, la vieille Europe passéiste représentée par une statue froide, grisâtre sur fond noir, sans vie, triste, le regard baissé (en guise de repentance ?).

A droite, le Tiers-Monde représenté par un enfant rayonnant aux couleurs chatoyantes, incarnant la jeunesse, souriant, le regard pétillant et débordant d’énergie (l’enfant porte un seau plus gros que lui sur la tête), sur fond de végétation et ciel bleu. On l’aura bien compris, la relève est assurée…

Cette couverture est à l’image du contenu du livre qui, conformément au programme officiel, fait la part belle à la civilisation arabo-musulmane (étudiée dès le premier chapitre, loin devant les rois de France et l’Eglise en Occident) à l’Afrique subsaharienne sans oublier l’esclavage, comme stipulé dans l’article 2 de la loi Taubira :

Les programmes scolaires et les programmes de recherche en histoire et en sciences humaines accorderont à la traite négrière et à l’esclavage la place conséquente qu’ils méritent. »

D’autres couvertures des manuels de 5ème :



Couvertures des manuels de 6ème



Un petit dernier pour la route (niveau Terminale)

Ces profs qu’on assassine

Espagne : Débâcle pour le gouvernement Zapatero aux élections catalanes
Macédoine : L’irrésistible progression de l’islam radical ?

Commentaires

Accueil
Menu
X